Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 21:16



" Cédant à l'insistance de Chad, je me suis rendue le lendemain matin chez les

J.Sisters, sur la Cinquante-septième Rue Ouest, où j'ai découvert le vrai sens du terme

"brésilien".C'est une épilation du maillot qui implique de ratiboiser quasiment tout des lieux

que Chad contemplait la veille. Sur l'échelle de la douleur, c'est à placer à coté de ces

choses inamicales comme une biopsie du cerveau, donc entre nous, mieux vaudrait

d'abord exiger une péridurale.

Chad a adoré mon brésilien flambant neuf.Comme la plupart des mecs, ai-je ensuite

constaté. Ironie de l'histoire, ce même brésilien allait être la cause de notre rupture.Chad

l'adorait tellement qu'il voulait sens cesse le contempler de près, ce qui au bout d'un

moment a commencé a bien faire. Ensuite, Chad s'est mis à multiplier les initiatives

déplacées, comme me prendre rendez-vous chez les J.Sisters sans me consulter et

piquer une colère démesurée si j'annulais. (Personne n'a un seuil de tolérance à la

douleur assez élevé pour supporter un brésilien par semain.Personne.) C'est à ce

moment-là qu'un doute s'est insinué dans mon esprit : et si, en ce qui concernait les

hommes, mes goûts étaient moins sûrs qu'en matière de chaussures ? un homme qui

ordonnait ses sentiments pour moi aux charmes frivoles d'une épilation du maillot n'était

pas exactement ce que je recherchais. Il me fallait en finir."

                                                                                                             
                                                                                                                     [Plum Sykes]                                                     




" Tu n'est pas amoureuse de lui. Tu es juste en manque.

Comment pourrais-tu aimer quelqu'un que tu as a peine vu ?

Mon psy dit que tu est amoureuse d'un idéal romantique.

C'est l'idée que tu t'es faite de lui, et non pas qui il est réellement que tu désires.

Parce que la réalité, c'est que ce mec est un monstre."


                                                           [Plum Sykes]


Partager cet article

Repost 0
Published by Songeuse - dans Livre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de marj0riz
  • Le blog de marj0riz
  • : Citations de livres, de films, de series... Histoire de tout les jours... Un bout de ma vie...!
  • Contact

Recherche